Des démissions successives au sein de la majorité municipale du Barp ont fait l'objet, ces jours derniers, de quelques articles dans la presse locale…
Dans Sud-Ouest du 30 septembre :

A

Dans La dépêche du Bassin du 7 octobre :

B

Et enfin une page presque entière dans Sud-Ouest du 11 octobre, à lire ICI et dont voici le titre :

C

Alors, qu'apprend-on ?
Huit membres de la majorité ont démissionné depuis mars 2008 et l'effectif de "l'équipe réserve" est maintenant épuisé… Les raisons de ces démissions successives restent assez floues. Selon Christiane Dornon, citée par le journaliste, « Ce sont toutes des démissions pour raisons personnelles »… Mon petit doigt, généralement bien informé, me souffle que les raisons personnelles pourraient bien avoir pour nom, justement, Christiane Dornon…

Que peut penser de tout cela Danielle Born qui elle-même avait démissionné de son mandat de maire face à une fronde du personnel municipal ? Le dit personnel municipal ne semblant pas, aujourd'hui, manifester de malaise particulier face aux problèmes de la vie communale…
Peut-être faut-il rappeler aussi que Madame Dornon a été réélue grâce aux dissensions de la gauche, le PS ayant jugé bon d'opposer une liste à cette du Front de gauche (à laquelle participaient, pourtant, certains socialistes)… [voir rectificatif dans les commentaires]

Bref, la vie politique et municipale, au Barp, n'est pas simple… Il me semble me souvenir que, lors d'une conférence donnée au Bateau-Lyre il n'y a pas si longtemps, Bénédicte Boyrie-Fénié avait expliqué que bon nombre de lieux de la commune tenaient leur nom du caractère marécageux de la contrée à l'époque de leur nomination… Il doit en rester quelque chose !

À propos, il va peut-être falloir que notre Conducător, le Génie du Fouquet's, l'immense Nicolae Sarkoşescu, dont l'auguste personne est attendue demain sur le site du laser mégajoule, veille à ne pas poser ses talonnettes dans un terrain particulièrement instable… 

Demissionnaire