N'importe quoi !

10 novembre 2020

Armand et Louise : 12 - Semaine du 2 au 8 novembre 1914

Pour accéder à la publication de la semaine, cliquez sur ce lien :

12 - Semaine du 2 au 8 novembre 1914

 

 

2014-11-08-1

Posté par CHAPU à 09:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


03 novembre 2020

Pourvu que les Ricains ne se Trumpent pas une nouvelle fois !

Vote Trump

Posté par CHAPU à 15:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2020

Super Gwen…

Communiqué de l'association des Amis du Musée d'Histoire Locale :

  • Nous vous rappelons qu'une visite de l'église de Mons est proposée aux adhérents le samedi 3 octobre de 10 h à 12 h 30
    Elle sera commentée par M. Gwénolé Belbéoc'h, président de l'association.
    Compte tenu du contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire, et le groupe limité à 10 personnes.
    Inscription obligatoire par mail. 
    Rendez-vous directement sur les lieux, mais si vous n'avez pas de véhicule, merci de nous le signaler, nous organiserons un covoiturage.
    Pour ceux et celles qui n'ont pas pu venir aux Journées du Patrimoine, l'exposition "La vie quotidienne en Val de Leyre... c'était dans le journal" se poursuit tous les  mercredis de 14 h à 17 h et les samedis de 9 h à 12 h,  au local des Amis du musée, 68 rue du Stade.
    Port du masque obligatoire.

IMG_4906

24 septembre 2020

Fadet, le papillon, et l'Aguitche, l'herbe sauvage, vont faire sa fête à PRD !!!

… si on se joignait à eux ?

f3b978ea-a3b3-464e-955b-27f117293f84

Article publié dans Sud-Ouest d'aujourd'hui : 

2020-09-24-SO-Collectif TPAMZH

23-Fête à PRD

Posté par CHAPU à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Ça presse toujours !

L'exposition "C'était dans le journal" a été présentée par les Amis du musée Lapios à l'occasion, le week-end dernier, des journées du patrimoine.
Bonne nouvelle pour ceux qui ne l'ont pas vu, l'exposition est prolongée jusqu'à la fin du mois de novembre chaque mercredi de 14 h à 17 h ainsi que le samedi de 9 h à 12 h au 68 rue du Stade à Belin-Béliet.

Affiche A4 b

 

Voici le texte de présentation de cette exposition, par Gilles Rosières, communiqué lors de l'inauguration :

  • "Dominique Kalifa grand historien des  faits-divers est mort la semaine dernière. C'était un élève de Michèle Perrot qui a écrit récemment un livre en analysant les bouts de papiers où elle a noté pendant toute sa carrière des petits faits rencontrés aux Archives Nationales lors de ses recherches. Ces petits faits qu'elle avait jugés inexploitables font pourtant partie de l'Histoire et nous en apprennent autant sur le passé que les récits des faits et gestes des grands de ce monde. J'ai déjà cité deux historiens en trois lignes j'ajouterai donc pour faire bon poids Roland Barthes, qui a écrit que le fait-divers, en dépit de son aspect futile et souvent extravagant, porte sur des problèmes fondamentaux, permanents et universels : la vie, la mort, l’amour, la haine, la nature humaine, la destinée et qu'à ce titre il s’apparente à la nouvelle et au conte. 
    Si un chien mord un facteur, tout le monde s'en fout, mais si c'est le facteur qui mord le chien, ça commence à nous intéresser. Fin de la page culturelle.
    Cette expo, doit beaucoup à Gallica, site numérique de la BNF largement exploré par Chapu depuis longtemps, et à Retronews, site public mais néanmoins en partie payant (partenariat public-privé), des sites formidables où l'on peut lire la quasi-totalité de la presse française. Sur internet, pratiquement toute la culture humaine est aujourd'hui disponible. Nous vivons une époque formidable! Nous pouvons disposer à domicile de tout le patrimoine culturel que l'humanité a accumulé pendant des siècles. J'ai pu découvrir  grâce au site de la Bibliothèque du Congrès de Washington que les cow-boys de 1872 ont pu être au courant du crime de Tastous, au Barp, dans les journaux de Virginie ou de l'Alabama, incroyable!
    Nous avons pour cette expo consulté des milliers d'articles, puisque toute la presse et tous les livres libres de droits sont disponibles sur Gallica, mais je ne suis pas sûr que ce soit pour découvrir toutes ces merveilles que nos contemporains réclament la 5G à cor et à cri. Précieuse également, l'encyclopédie en ligne Wikipédia, sans publicité et sans aide publique, fonctionne sur un mode participatif, et si vous trouvez qu'il y a des erreurs ou que c'est incomplet, cliquez sur modifier, et faites les corrections vous-même! Elle nous a servi pour retracer la vie d'Aliénor, que vous découvrirez dans l'exposition.
    Ce sont des outils formidables, mais ils ne remplacent  pas les lieux où l'on peut se rencontrer et discuter. Les anciennes photos scolaires sont visibles sur le site "Copains d'avant" (payant) mais se retrouver avec ses vieux camarades d'école autour des photos de classe comme on l'a vu à notre dernière exposition, c'est tout autre chose, et comme on dit maintenant, le distanciel ne vaut pas le présentiel, même s'il est plus hygiénique.
    Nous avons bénéficié trop tard pour les exploiter à fond de la communication des photos numériques de Claude Katz, ancien correspondant de presse de Belin et nous en passons en boucle sur un écran dans l'exposition.  Marie-Thérèse Coudert, la fille de l'illustre Mimi Coudert, correspondant de presse pendant 40 ans à Belin, a décidé de nous convier la garde des archives photographiques de son père : une mine d'informations à classer et à dépouiller.
    Je profite de cette occasion pour demander à ceux de nos élus qui auraient mis du personnel en télétravail, s'il ne vont pas avoir du matériel de bureau en surnombre. Nous recherchons particulièrement des  armoires métalliques fermant à clef, même en mauvais état (il y a des bricoleurs parmi nous), pour classer les documents précieux qui nous sont confiés.
    Cette exposition a été réalisée avec des bouts de ficelle, des matériaux récupérés, des grilles d'expo qui nous ont été données, des panneaux de feutrine à 3 euros le m² qui servent pour la troisième année consécutive : c'est la même matière, en trois fois moins épais, que les tapis qu'on jette après chaque salon ou les centaines de mètres de tapis rouges qu'on déroule et qu'on change tous les jours au festival de Cannes. A part ça, du papier, des cartouches  d'encre, et la collaboration des librairies jumelles belinoises, des Liserons et Et Caetera pour le prêt de la presse ancienne.
    On est en ce moment dans le conte de l'âne qui cague des pièces d'or, il pleut de l'or pour sauver l'économie. On se demande seulement pourquoi l'âne s'était retenu aussi longtemps, et on espère qu'après la crise de la Covid il continuera à caguer de l'or pour les services publics, en particulier pour celui de la culture qui nous intéresse aujourd'hui. La culture, particulièrement mal servie dans le Val de l'Eyre. Covid ou pas, on ne voit pas vraiment la différence devant l'offre culturelle médiocre de notre territoire faute d'équipements adaptés, salles de spectacle et d'expo inexistantes, sauf celle-ci, pas vraiment aux normes, mais la seule disponible en semaine.…
    Je remercie les personnes qui ont accepté de me recevoir pour filmer leur témoignage sur l'incendie de 1949, par ordre d'apparition à l'écran : M. Bernadet, Mme Lacape (105 ans), Mme Thiroux et M. Tiemblo. Merci aussi à Marc, qui a bien voulu assurer le montage du film, et à tous les bénévoles de l'association, peu nombreux mais efficaces, Chapu pour les recherches et mises en page, Jean-Marie, Sylviane, Marie-Laure pour la mise en place, Michel Brouste pour ses contacts, et encore Jean-Marie qui vient de Salles deux demi-journées par semaine pour m'aider à l'inventaire du musée, sans oublier Maric, mon épouse pour sa patience…
    Le bénévolat a quand même des limites, il existe des professionnels dans le secteur de l'animation culturelle. Il faudra bien y penser, sous peine de voir prochainement disparaître des initiatives du genre des nôtres.
    Je vous souhaite une bonne visite et vous rappelle les règles d'hygiène, gel hydroalcoolique, masques,  et on ne s'approche pas plus prêt les uns des autres qu'au supermarché ou qu'aux réunions du conseil municipal.
    Merci de votre attention.
    PS : Pour les nouveaux Belinetois qui ne connaissent rien sur Aliénor, nous avons retrouvé des documents très rares, à lire en suivant les flèches."

lhistoire-du-val-de

 

24-Coupures pesse

Posté par CHAPU à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2020

Armand et Louise : 05 - Semaine du 14 au 20 septembre 1914

 Pour accéder à la publication de la semaine, cliquez sur ce lien :

Armand et Louise : 05 - Semaine du 14 au 20 septembre 1914

 

2014-09-20-2

Posté par CHAPU à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2020

Elles sont fraîches, vos nouvelles ?

Quelques infos relatives à la participation de l'association des Amis du musée d'histoire locale aux journées du patrimoine organisées ce week-end à Belin-Béliet…

2020-09-15-SO-Expo presse

2020-09-10-DdB-Patrimoine Eliette

13 septembre 2020

Armand et Louise : 04 - Semaine du 6 au 13 septembre 1914

Pour accéder à la publication de la semaine, cliquez sur ce lien :

04 - Semaine du 6 au 13 septembre 1914

2020-09-13

 

 

Posté par CHAPU à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2020

Armand et Louise : 03 - Semaine du 31 août au 6 septembre 1914

Pour accéder à la publication de la semaine, cliquez sur ce lien :

03 - Semaine du 31 août au 6 septembre 1914

 

011_001

Posté par CHAPU à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :