20 novembre 2013

Les pollueurs ne sont JAMAIS les payeurs…

Jeudi 21 novembre 2013
Le Cinéma « Le 7ème Art » à SALLES présente à 20h30,
"POLLUTING PARADISE"
de Fatih AKIN
Entrée 5 €

Communiqué de Dominique Perret :

  • Est-ce sur un tas d'ordures et dans l'air pollué que nous souhaitons que naissent à l'avenir les petits des hommes ?
    Aujourd'hui nous sommes tous menacés par l'extension considérable de nos déchets.
    La pollution de notre planète est récente.
    Commencée au 19ème siècle avec la révolution industrielle, elle est devenue depuis de plus en plus abondante et nuisible.
    Face à cette terrible menace pour l'environnement donc pour la vie même de l’humanité, les hommes ont commencé à prendre des mesures écologiques pour la réduction des déchets.
    Mais vous le savez l’Écologie selon certains est néfaste pour l' Économie, le Progrès ! Le combat pour l' environnement c'est un peu la lutte du pot de terre contre le pot de fer.
    Au nom du profit à court terme, de l'argent, du développement... (quel développement ?...) on bloque l'application des mesures sanitaires indispensables à la survie notre terre…
    Les destructions et les pollutions de toutes sortes continuent... La petite planète bleue, terre des hommes, est en train de devenir une immense décharge et l'atmosphère se réchauffe…
    Aujourd'hui le combat pour l’environnement est devenu le combat de chacun, un combat pour la vie, ici, chez vous comme ailleurs.


 

Polluting-paradise-copie-724x1024
En 2006, Fatih Akin tourne la scène finale de son film "De l’autre côté"  à Camburnu, village natal de ses grands parents au nord-est de la Turquie, où les habitants vivent depuis des générations de la pêche et de la culture du thé, au plus près de la nature. Il entend alors parler d’une catastrophe écologique qui menace le village : un projet de décharge construit dans un mépris total de l’environnement et contre lequel s’élèvent le maire et les habitants.

 Il décide de lutter avec ses propres moyens. Pendant plus de cinq ans, il filme le combat du petit village contre les puissantes institutions et témoigne des catastrophes inéluctables qui frappent le paradis perdu : l’air est infecté, la nappe phréatique contaminée, des nuées d’oiseaux et des chiens errants assiègent le village. Pourtant, chaque jour, des tonnes d’ordures sont encore apportées à la décharge… Le film est à la fois un portrait remarquable de la population turque des campagnes, et un émouvant plaidoyer pour le courage civique.

20-Paradise