20 avril 2013

De PLU en PLU…

L'objet de ce message est déjà un peu ancien puisqu'il se réfère à un article publié dans Sud-Ouest le 6 avril : il s'agit du compte-rendu des délibérations de nos élus concernant la procédure d'élaboration du Plan Local d'Urbanisme.

1 copie

La lecture de cet article ne m'a pas laissé indifférent, c'est le moins qu'on puisse dire ! Mais avant d'endosser mon costume d'éternel râleur, j'ai attendu de voir s'il suscitait, ici ou là, quelques réactions me permettant de compléter ma connaissance du sujet…

Pas d'éléments nouveaux dans l'article publié quelques jour plus tard dans la Dépêche du Bassin. Aucuns commentaires sur les blogs des groupes d'opposition, Belin-Béliet Autrement et Agir Durablement pour Belin-Béliet. Rien, non plus sur le site de la section locale du Parti Socialiste. Enfin, aucune réaction à l'article de Sud-Ouest dans la version informatique du journal.

Je vous livre donc ma propre perception en vous rappelant que vous pouvez donner votre avis en cliquant sur le lien "commentaires", à la fin de l'article.

 

Voici quelques morceaux choisis (commentés et illustrés) :

01
Á quoi sert une enquête publique si on ne tient pas compte de l'avis du commissaire-enquêteur ? Il s’agit, habituellement, d’une fonction où la prudence est de mise… Il arrive que le commissaire-enquêteur fasse quelques observations, à la marge, en prenant beaucoup de précautions. Et là, carrément, il donne un avis défavorable au dossier dans son ensemble ! Et on passe outre !?
C’est parce qu’il n'a m'a motivé sa position ? Et alors ? Il n'est pas possible d'en savoir un peu plus, de l'interroger, d'examiner de près les déclarations portées au dossier ?
Cette affaire fait penser au référendum organisé il y à quelques temps par le maire de Saint-Magne : comme le résultat ne correspond pas à ses attentes, il n’en tient pas compte !

20-Enqueteur

a

Les élus de l’opposition ne semblent pas avoir été titillés, eux non plus, par les conclusions du commissaire-enquêteur ! Ils auraient pu, quand même, mener une petite investigation sur les raisons de son avis négatif…
Mais, en faisant le compte de leurs votes depuis le début de leurs mandats, on peut se demander si, plutôt qu’élus de l’opposition, on ne devrait pas les appeler « élus de l’abstention »…
Par ailleurs, il ne serait donc pas possible d’intervenir sur un dossier au prétexte qu’il avait été engagé sous une précédente municipalité ? On croit rêver !!

20-Abstension

b

Donc il faut « remettre en état notre territoire au plus vite »… Mais en état de quoi ? la réflexion sur le zonage est remise à plus tard… et pendant ce temps, les affaires continuent et les constructions se multiplient dans des zones qui semblent pourtant pouvoir être qualifiées de « sensibles ».
On aurait pu imaginer que, dans cette période d’incertitudes, Madame le Maire, face à certaines situations litigieuses, utilise son droit de surseoir à statuer. Il n’en a rien été et rien n’est venu entraver l’appétit vorace des grands propriétaires et des lotisseurs. Les bricolages successifs concernant le POS et les PLU ne peuvent que favoriser une urbanisation galopante et très mal contrôlée.

20-Bureau-d'etudes

c

Heureusement que le Parc Naturel (par ailleurs si décrié) est encore là pour poser quelques limites. Sinon, serait-il venu à l’idée de nos élus d’empêcher de livrer aux lotisseurs les quelques prairies qui subsistent sur la commune ? On peut en douter, tant la convoitise semble forte…

20-Prairies
Mais puisque le PNRLG est évoqué ici, qu’en est-il de la prise en compte, chez nous, des préconisations du « livre blanc sur l’urbanisme, le paysage et l’architecture » ? Certes, il n’a pas de valeur réglementaire… mais il demeure « une réponse aux problématiques actuelles d’urbanisme et toujours une base de référence pour l’élaboration des documents d’urbanisme ». La municipalité actuelle n’a guère manifesté d’intérêt pour les principes qui y sont développé.
La prochaine peut-être ?

d

20-2014

Posté par CHAPU à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 février 2013

Scot Land

Dans Sud-Ouest d'hier, un article consacré à une première analyse de l'enquête publique relative au SCOT…
La mobilisation est restée modeste !

Sans titre - 1
(L'article complet est à lire ICI)

27-Scot

Posté par CHAPU à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2013

SCOT = STOP

Il me semble important d'attirer votre attention sur le dossier du SCOT du Bassin d'Arcachon et du Val de l'Eyre.
L'enquête publique arrive à son terme. Or, nous l'avons constaté, nombreux sont les habitants qui n'ont qu'une très vaque idée des conséquences de l'adoption d'un tel projet. La consultation publique et la concertation citoyenne ont été particulièrement escamotées et l'information elle-même a été plutôt discrète. Cependant, nombreuses sont les voix qui se sont élevées contre ce désastreux projet : partis politiques, mouvements écologiques, groupements d'artisans et de commerçants, associations et aussi simples citoyens… (à voir, entr'autres : http://stephanescotto.unblog.fr/ - http://www.sentinellesdubassin.org/).

Les Assemblées citoyennes du Front de Gauche du Bassin d'Arcachon et du Val de l'Eyre se sont mobilisées et ont rédigé ce document :

1 - Présentation

(Cliquer sur le document pour l'agrandir)


Le combat n'est pas tout à fait terminé…  MAIS ATTENTION ! L'ENQUÊTE PUBLIQUE SERA CLOSE LE 4 FÉVRIER !!!… Il vous reste une semaine pour aller à la mairie de votre commune et notifier vos observations sur les registres prévus à cet effet. Un "mode d' emploi" et des exemples d'arguments vous sont proposés dans ce document : Argumentaire

Enfin, le photographe Stéphane Scotto propose un rassemblement samedi 2 février, à midi, devant la sous-préfecture d'Arcachon :

Pièce jointe

Scot

07 juin 2011

Attention ! Dernier péage avant l'autoroute…

358x600peage_urbainDès septembre, les travaux pour la mise aux normes autoroutières (2 fois trois voies) de l'actuelle RN 10 vont commencer entre Belin-Béliet et Castets. Une réunion d'information s'est tenue le 11 mai à Belin-Béliet au cours de laquelle le projet a été présenté par la société Atlandes qui a obtenu la concession pour une durée de 40 ans (voir le compte rendu de cette réunion sur le site de Belin-Béliet Autrement en cliquant ICI).

Une enquête publique a été ouverte (voir son contenu sur le site de la mairie de Belin-Béliet en cliquant ICI).
Aujourd'hui, le commissaire-enquêteur est présent en mairie de Salles de 13h30 à 16h30. Mais attention… S'il vous prend l'envie d'aller lui faire part de vos… disons, observations… en ce qui concerne le passage à trois voies (deux pour les camions, la troisième pour les autos… et les camions), la mise en place de péages ou le détour par Castelnaudary si vous persister à vouloir joindre Bayonne par la route, alors là, vous avez tout faux !
Cette enquête publique concerne uniquement l'impact du projet sur l'eau et les milieux aquatiques. Si vous avez des copains batraciens, poissons ou oiseaux de zones humides, je vous encourage à aller défendre la protection de leur milieu de vie…
Mais pour tout ce qui concerne le projet autoroutier lui-même, vous pouvez ranger vos interrogations au fond de la boite à gants et mettre votre paquet de Kleenex par dessus…

A63

Posté par CHAPU à 01:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 septembre 2010

Il y a un marché pour le solaire !

Une enquête publique est ouverte en mairie concernant une demande de permis de construire pour une centrale photovoltaïque.
Je vous invite à lire l'article publié sur le blog de Belin-Béliet Autrement (ICI)

Cette installation se situerai vers la zone de La Règue, entre Belin-Béliet et Salles, sur un terrain particulièrement raviné à en juger par les photos publiées par BBA

Solaire

Posté par CHAPU à 14:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,