28 août 2013

À croquer ?

Dans le compte-rendu de la dernière réunion du conseil municipal de Belin-Béliet, publié dans Sud-Ouest du 23 août, il est fait état d'une promesse de vente du terrain de l'ancienne fonderie Destang pour la création d'une chocolaterie…

Sans titre - 1

 

28-Chocolat

Posté par CHAPU à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


13 juin 2013

Le nouveau centre

pas celui de Borloo… celui du Barp !

Son inauguration est annoncée dans Sud-Ouest du 11 juin :

Sans titre - 1(L'intégralité de l'article peut être consulté ICI)

13-Centre

À propos du torii, voir les épisodes précédents sur ce blog ou sur le site de Négajoule

Posté par CHAPU à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2013

C'est la ruine !

Frédéric Gilbert m'a autorisé à publier ces photos (légendées par lui-même) qui trouvent tout naturellement leur place à la suite de l'article sur le PLU…

DSC01926 - Copie

 

DSC01928 - Copie

 

DSC01929 - Copie

Il n'est peut-être pas inutile, à l'heure où le nouveau PLU arrive sur le marché, de se remémorer les aléas des projets urbanistiques établis pour la commune. En ce qui concerne "la nouvelle centralité", dont les immeubles photographiés ci-dessus constituent un des fleurons, vous pouvez aller lire les articles qui lui ont été consacré sur le site du Courant alternatif :
Urbanisme à Belin-Béliet et "nouvelle centralité"
Nouvelle centralité de BB : Une gageure toujours d'actualité

En ce qui concerne le projet Kaufman et Broad, après une opération "braderie" qui n'a pas eu le succès escompté par le promoteur (voir articles sur ce blog ICI et ICI), les deux derniers bâtiments ont continué à ce dégrader pour finalement, comme il apparaît sur les photos ci-dessus, finir par tomber en morceaux !

Petit rappel : le le montage financier qui permettait de faire financer, dans le cadre des PAE, certains travaux d'infrastructure (les ronds-points, notamment…) a été retoqué par le tribunal administratif. La commune a été contrainte de rembourser les promoteurs qui avaient été indûment "taxés" pour financer les dits travaux. Or, la Sté Kaufman et Broad a généreusement renoncé à percevoir ce remboursement… Quelques temps plus tard, nous apprenions que la commune allait racheter tout le rez-de-chaussée d'un des deux bâtiments en ruine (celui qui perd ses parpaings) pour y installer une nouvelle médiathèque ! Moi, je trouve que ça fait "petits arrangements entre amis"… Mais c'est vrai que j'ai mauvais esprit !!

24-Ruines

En ce qui concerne l'église Saint-Maurice et son clocher, je rappelle que j'avais publié, il y a quelques temps, une petite étude chronologique que vous pouvez consulter en cliquant ICI

 

Posté par CHAPU à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2013

De PLU en PLU…

L'objet de ce message est déjà un peu ancien puisqu'il se réfère à un article publié dans Sud-Ouest le 6 avril : il s'agit du compte-rendu des délibérations de nos élus concernant la procédure d'élaboration du Plan Local d'Urbanisme.

1 copie

La lecture de cet article ne m'a pas laissé indifférent, c'est le moins qu'on puisse dire ! Mais avant d'endosser mon costume d'éternel râleur, j'ai attendu de voir s'il suscitait, ici ou là, quelques réactions me permettant de compléter ma connaissance du sujet…

Pas d'éléments nouveaux dans l'article publié quelques jour plus tard dans la Dépêche du Bassin. Aucuns commentaires sur les blogs des groupes d'opposition, Belin-Béliet Autrement et Agir Durablement pour Belin-Béliet. Rien, non plus sur le site de la section locale du Parti Socialiste. Enfin, aucune réaction à l'article de Sud-Ouest dans la version informatique du journal.

Je vous livre donc ma propre perception en vous rappelant que vous pouvez donner votre avis en cliquant sur le lien "commentaires", à la fin de l'article.

 

Voici quelques morceaux choisis (commentés et illustrés) :

01
Á quoi sert une enquête publique si on ne tient pas compte de l'avis du commissaire-enquêteur ? Il s’agit, habituellement, d’une fonction où la prudence est de mise… Il arrive que le commissaire-enquêteur fasse quelques observations, à la marge, en prenant beaucoup de précautions. Et là, carrément, il donne un avis défavorable au dossier dans son ensemble ! Et on passe outre !?
C’est parce qu’il n'a m'a motivé sa position ? Et alors ? Il n'est pas possible d'en savoir un peu plus, de l'interroger, d'examiner de près les déclarations portées au dossier ?
Cette affaire fait penser au référendum organisé il y à quelques temps par le maire de Saint-Magne : comme le résultat ne correspond pas à ses attentes, il n’en tient pas compte !

20-Enqueteur

a

Les élus de l’opposition ne semblent pas avoir été titillés, eux non plus, par les conclusions du commissaire-enquêteur ! Ils auraient pu, quand même, mener une petite investigation sur les raisons de son avis négatif…
Mais, en faisant le compte de leurs votes depuis le début de leurs mandats, on peut se demander si, plutôt qu’élus de l’opposition, on ne devrait pas les appeler « élus de l’abstention »…
Par ailleurs, il ne serait donc pas possible d’intervenir sur un dossier au prétexte qu’il avait été engagé sous une précédente municipalité ? On croit rêver !!

20-Abstension

b

Donc il faut « remettre en état notre territoire au plus vite »… Mais en état de quoi ? la réflexion sur le zonage est remise à plus tard… et pendant ce temps, les affaires continuent et les constructions se multiplient dans des zones qui semblent pourtant pouvoir être qualifiées de « sensibles ».
On aurait pu imaginer que, dans cette période d’incertitudes, Madame le Maire, face à certaines situations litigieuses, utilise son droit de surseoir à statuer. Il n’en a rien été et rien n’est venu entraver l’appétit vorace des grands propriétaires et des lotisseurs. Les bricolages successifs concernant le POS et les PLU ne peuvent que favoriser une urbanisation galopante et très mal contrôlée.

20-Bureau-d'etudes

c

Heureusement que le Parc Naturel (par ailleurs si décrié) est encore là pour poser quelques limites. Sinon, serait-il venu à l’idée de nos élus d’empêcher de livrer aux lotisseurs les quelques prairies qui subsistent sur la commune ? On peut en douter, tant la convoitise semble forte…

20-Prairies
Mais puisque le PNRLG est évoqué ici, qu’en est-il de la prise en compte, chez nous, des préconisations du « livre blanc sur l’urbanisme, le paysage et l’architecture » ? Certes, il n’a pas de valeur réglementaire… mais il demeure « une réponse aux problématiques actuelles d’urbanisme et toujours une base de référence pour l’élaboration des documents d’urbanisme ». La municipalité actuelle n’a guère manifesté d’intérêt pour les principes qui y sont développé.
La prochaine peut-être ?

d

20-2014

Posté par CHAPU à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 décembre 2012

De PLU en PLU…

Le 31 octobre, nous avions pu lire dans Sud-Ouest l'article dont voici la manchette :

Sud-Ouest copie(Article complet à lire ICI)

Et, dans le corps de l'article, nous pouvions lire cette déclaration d'intention de Madame le Maire :

Sud-Ouest copie

Rappelons qu'il y a déja 12 ans, Monsieur Péronnau — le prédécesseur de Madame Lemonnier, auquel elle fait référence — déclarait :

  • « Je pense que ceux qui sont nés ici, ceux qui ont fait le choix d’y vivre demandent qu’on conserve ce territoire. Nous sommes dans la ruralité et en sommes fiers. Je ne souhaite pas entrer dans le cycle infernal des lotissements. Par contre je veux conforter les centres de bourgs et redonner vie à nos quartiers. Ce sont des lieux de vie historique. Les "technocrates" me disent que cette gestion économique de l’espace à un coût social. Mais quel est le coût social de la ville et de la banlieue ? » (Article Sud-Ouest du 3 novembre 2000 - « Gardons l’esprit village»)

On a rapidement pu voir ce que donnait dans la réalité la « gestion économique de l'espace » prônée par Monsieur Péronnau.

Et aujourd’hui, en constatant ce qui se passe sur notre commune (voir ICI article précédent), nous ne sommes pas rassurés sur la façon dont Madame Lemonnier envisage « d’organiser le territoire »…

Car quelle est la situation réglementaire actuelle ? Le premier PLU (Plan Local d’Urbanisme), mis en application en 2008, a été annulé pour vice de forme (sur intervention d’un administré) par le Tribunal administratif en 2011 (voir ICI article précédent). Un nouveau projet a été lancé. L’enquête publique vient de se clore et ce nouveau PLU doit prochainement être examiné par le Conseil municipal. Entre l’annulation du premier PLU et l’adoption du prochain, c’est l’ancien POS (Plan d’Occupation des Sols), approuvé en mars 2002, qui a repris du service pour réglementer les projets de construction sur notre commune.

Il semble que cette période de relative incertitude entre ancien et nouveau plan d’urbanisme ait fait monter la fièvre chez les promoteurs et constructeurs dont l’objectif est de construire et vendre toujours plus de maisons… On peut constater que souvent, hélas, celles-ci seront remises en vente par des familles ne pouvant pas faire face à leurs emprunts !

De nombreux propriétaires de la commune se sont empressés de répondre « à la loi du marché » et n’ont pas résisté à l’idée de transformer leurs prairies ou parcelles boisées en terrains à bâtir.

C’est ainsi que les habitants du tranquille quartier de Garrot ont pu découvrir,  un beau (?) matin du début du mois d’octobre, un panneau leur annonçant la construction prochaine d’un lotissement : 18 lots sur des terrains d'une superficie (pour la plupart) de 600 à 800 m2…  

IMG_0417

IMG_0419



 

 

 

 

 

 

 

 

 


La stupeur passée, les habitants du quartier ont décidé de se réunir et de s’organiser. Leur première réaction a été de « donner leur avis » dans le cadre de l’enquête publique pour le nouveau PLU, en train de se terminer. Résultat : un nouvel article dans Sud-Ouest du 13 novembre :

PLU
Ce groupe d'habitants a prolongé son action en demandant un recours à Madame le Maire, sous forme collective mais aussi par des courriers individualisés. Vous pouvez prendre connaissance de l'argumentation développée en consultant ma propre contribution (je précise qu'en ce qui concerne les éléments techniques et réglementaires, j'ai utilisé les recherches et la documentation d'autres pétitionnaires…). Pour celà, cliquez sur ce lien : Lettre_26-11-12

Nous pouvons penser que d'autres dossiers « délicats » existent sur le territoire communal. Il serait utile d'avoir une vision globale de la problématique et de regrouper les informations. Dans un premier temps, vous pouvez me contacter afin d'établir ensemble un état de la situation : Contactez l'auteur.

PLU

Posté par CHAPU à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 novembre 2012

Nous sommes bien lotis !

La question de l'urbanisation galopante se pose à Belin-Béliet et je pense bien y revenir ici prochainement à travers l’exemple concret de ce qui se passe dans le quartier de Garrot.
Sur l’ensemble de la commune, à côté des innombrables projets de constructions individuelles, surgissent actuellement des panneaux qui nous annoncent la création de nouveaux lotissements.
Voici ce que j’ai vu au cours d’une petite balade dimanche dernier :

IMG_0492

IMG_0493

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0498

IMG_0491

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rester dans le même sujet, j'indique (ou je rappelle) à tous ceux qui s'intéressent à la question de l'évolution du paysage rural que ce soir, à partir de 19 h à la bibliothèque du Barp, le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, la Bibliothèque Départementale de Prêt et la bibliothèque municipale du Barp vous invitent à une soirée "Mutations urbaines" :

A 19h - Le Parc naturel régional expose ses paysages et remettra les prix aux lauréats du concours photographique organisé cet été.
En présence de Fabien Reix, de la Faculté de Sociologie de Bordeaux II et de Vincent Nuchy, Président du Parc naturel régional des Landes de Gascogne
Découvrez les clichés à la bibliothèque du Barp du 14 novembre au 1er décembre, et en ligne sur le site du Parc naturel.

1273660359_AFFICHEFinale-UNMONDEPOURSOI_12mai2010A 20h – La projection "un monde pour soi" Les lotissements de maisons individuelles envahissent le paysage. On déracine les arbres, on aplatit les collines. Le vieux monde se meurt. Les villages perdent leur souffle de vie.
La parole du narrateur nous entraîne à travers des images et des sons dont la beauté pourrait presque nous bercer. Mais les questionnements sont percutants et nous concernent tous. Le film engage un débat sur notre façon de vivre et invite les spectateurs à s'y joindre.

Débat animé par Philippe Sartre, élu en charge de l'urbanisme, Laurent Trijoulet, directeur du Parc Naturel Régional des Landes, et Eléonore Geneau, chargée de mission urbanisme au Parc naturel régional des Landes de Gascogne

La soirée sera suivie d'un pot de clôture des manifestations.

Attention! la projection débat était initialement prévue le vendredi 30 novembre

 

Lotissement(Cliquer sur le dessin pour l'agrandir)

 

Posté par CHAPU à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 novembre 2012

SCoT toujours

En France, le schéma de cohérence territoriale ou SCoT est un document d'urbanisme qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, un projet de territoire visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles notamment en matière d'urbanisme, d'habitat, de déplacements et d'équipements commerciaux, dans un environnement préservé et valorisé. (Wikipedia)

En ce qui concerne notre propre espace, le Pays du Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre, il ne vous a certainement pas échappé que le SCoT (en cours de finalisation) suscite un vif débat aux sein de nombreuses communes, particulièrement celles du Val de l'Eyre.
Les critiques portent sur le fond, en particulier sur le sujet de la croissance démographique. En effet, le document prévoit, pour les vingt ans à venir, 38 000 nouveaux logements sur le territoire, soit 100 000 habitants supplémentaires !

a

La forme est, elle aussi, remise en cause : il est reproché l’absence de réelle concertation. Les habitants sont tenus à l’écart d’un projet élaboré pour l’essentiel dans un esprit technocratique et qui semble faire la part belle à certaines ambitions politiques (pour voir, à ce sujet, le courrier adressé aux maires du canton par l’Assemblée citoyenne du Val de l’Eyre, cliquer sur ce lien : COURRIERSCOT)

Il faut dire que ce qui inquiète au plus haut point nombre d’élus du Val de l’Eyre et de certaines communes du Nord Bassin ne semble guère troubler les tranquilles certitudes des édiles UMP du Sud Bassin. C'est ainsi que Monsieur Foulon, député-maire d'Arcachon, a exprimé sa perception de la situation lors d'une réunion du Conseil municipal (article de la Dépêche du Bassin):

cc
Quel bel esprit solidaire !

Scot

Posté par CHAPU à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 décembre 2011

Foi de Canard…

Pour finir l'année en beauté, ce n'est pas dans les journaux locaux que notre petite revue de presse trouve à s'alimenter aujourd'hui… Non, non… c'est bien le Canard enchaîné de cette semaine qui consacre (avec un certain retard, il faut bien le dire) un petit article au référendum organisé en septembre dernier par le maire de Saint-Magne.
Rappelez-vous : les habitants de la commune devaient se prononcer sur l'éventualité de déplacer la mairrie sur l'airial de Pipette (je l'avais évoqué, sur ce blog, ICI et ICI).

Non c'est oui2

(Merci, G. !!)

 Canard

Posté par CHAPU à 09:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2011

Re-mar-quable !

Dans le cadre des festivités de la Saint-Maurice :

aaa

Patrimoine

Posté par CHAPU à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juin 2011

Y'en a PLU !

Mot d'excuse :

Le blogueur CHAPU n'a pas publié de message depuis plus de dix jours pour cause de :

  1. grosse flemme
  2. séjour à Metz pour un congrès d'éducs…

                                                                     L'auxiliaire de vie du blogueur.

À propos de ce séjour en Moselle, au cours duquel j'ai réalisé quelques petits Mickeys pour l'association "Moissons nouvelles", je tiens à témoigner de la qualité de l'accueil qui m'a été réservé.
Bonjour et amical souvenir aux participants qui auraient la curiosité de venir faire un petit tour sur ce blog !

 

Mais revenons à notre actualité locale en passant par un petit retour en arrière…

Il y a quelques années (déjà !), la question de la mise en place d’un PLU (Plan Local d'Urbanisme) pour notre commune faisait les gros titres de la presse locale :

22-05-04
(Sud-Ouest, 22 mai 2004)

12-06-04
(Sud-Ouest, 12 juin 2004)

29-3-05
(Sud-Ouest, 29 mars 2005)

3-11-05
(Sud-Ouest, 2 nuvembre 2005)

Et voilà que 5 ou 6 ans plus tard nous apprenons que ce PLU « n’existe plus » ! C’est une des "informations diverses" énoncées par Madame le Maire à la fin du Conseil municipal du 26 avril…
Cette fois pas de gros titre dans Sud-Ouest, qui ne rend même pas compte de cette information… Il faut avoir lu la Dépêche du Bassin du 12 mai pour trouver en fin d’article mention de cet évènement pourtant de première importance pour le développement de notre village :

12-05-11

Nous trouvons quelques précisions sur le Blog du groupe d'opposition municipale BBA (voir lien en colonne de gauche) :

  • Après qu’ait été donné lecture  au CM des transactions foncières et immobilières sur lesquelles la commune a renoncé à exercer son droit de préemption, Mme le maire informe le Conseil que le PLU, approuvé en mars 2008, vient d’être annulé par le Tribunal Administratif pour vice de forme suite au recours d’un administré.
    C’est-à-dire qu’on en revient de facto à l’ancien POS dont les règles vont s’appliquer de nouveau   pour une période encore indéterminée…

Mais aucune allusion à cette annulation dans le BIB (Bulletin d'Information municipale) de mai qui vient d'être distribué dans nos boites à lettres… ce qui est d'autant plus surprenant qu'il est largement consacré au Conseil d'urbanisme !!

Alors ? La question va-t-elle être traitée lors du Conseil municipal qui se tient ce soir ? En saurons-nous un peu PLU ?

Il n'est pas du tout certain que nous ayons un début de réponse aux questions soulevées par cette nouvelle situation.
Par exemple :

- dans le cas d'un retour à zéro du dossier, pouvons-nous espérer, cette fois, une VÉRITABLE concertation avec la population ? (vu la façon dont circule l'info, ça semble mal parti !) ;

- sera-t-il fait appel au même cabinet de (mauvais ?) conseils qui n'a pas su éviter les plantages de la municipalité (PAE et PLU) ?

- le PLU étant caduc, qu'en est-il des permis de construire accordés depuis sa mise en place et des réalisations qui en ont suivi ?

Enfin, tout me laisse penser que "l'administré" qui a su prendre en défaut nos édiles est le même qui avait déjà provoqué la remise en cause des PAE. Comme quoi, pour faire tourner le moulin de la contestation, un particulier peut se montrer plus efficace que bien des instances associatives !…

 Zorro

Posté par CHAPU à 12:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,