05 avril 2014

La grande distribution, c'est pas du gâteau !

Il y a déjà plus de deux ans, je vous avais recommandé, sur ce blog, la lecture de ce livre :

71212666_p

Sylviane Rosière, qui habite à Belin-Béliet, nous y décrit le quotidien d'une ouvrière à travers son expérience dans une usine de décolletage…

Aujourd'hui, c'est Jean Casset, Sallois de Lavignolle, qui nous dévoile les contraintes et les désordres auxquels il a dû faire face lorsqu'il occupait un poste de pâtissier dans une grande surface du Bassin.

a

 

Dans une période où un gouvernement "de gauche" s'acharne à mettre en place un "pacte de responsabilité" aux bénéfices des entreprises et des patrons, il est sain d'entendre la parole de ceux qui font réellement vivre l'économie.

Sylviane Rosière comme Jean Casset — dans des domaines bien différents et chacun à leur façon — nous livrent de véritables études anthropologiques qui ne sont pas, pour une fois, des visions "d'en haut" mais expriment une vérité vécue dans le corps et dans l'esprit par chacun des auteurs…

  • Ouvrière d'usine !
    Sylviane Rosière - Les éditions libertaires (10 €) - ISBN 978-2-914980-97-5
  • Le chiffre d'affaires
    Jean Casset - Le bord de l'eau (20 €) - ISBN 978-2-35687-300-2

À vous procurer (ou à commander) dans votre librairie habituelle… Mais je peux, si vous le souhaitez, servir d'intermédiaire directement auprès des auteurs.

4-Gateau

Posté par CHAPU à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 mars 2014

Comme en 14 !!

Communiqué du Courant alternatif :

  • Chers adhérents et sympathisants,
    Le projet lettres 14/18  se met en place, la mairie nous accorde la salle de l'abbé Gaillard à partir de mercredi prochain.
    Le créneau réservé est de 17 à 19 heures. J'ai réservé un mercredi sur 2, mais on peut aussi travailler chez soi, on en discutera.
    Pour la première réunion, on discutera des modalités pratiques et on essaiera d'anticiper les problèmes qui pourraient survenir.
    Pour ceux qui prennent le train en marche, il s'agit de transcrire les lettres de Armand et Louise, écrites pendant toute la durée de la guerre 1914-1918 (et même 1919 si on ne cale pas avant).
    Cette correspondance est unique puisqu'elle comprend une grande partie des lettres parties de Salles dans lesquelles Louise raconte à son mari au front les difficultés de sa vie quotidienne d'agricultrice.
    Il y a également des lettres de parents frères, cousins au front ou dans la région.
    Le travail consiste à transcrire ces lettres pour les rendre lisibles et ensuite de les mettre sur le site du Courant Alternatif, sous forme de feuilleton hebdomadaire, 100 ans après.
    Il y aura bien sûr aussi des recherches à faire pour replacer ces lettres dans leur contexte, côté front et côté Salles.
    On trouve souvent des lettres éparses ou des carnets de guerre, mais cet ensemble de plusieurs centaines de lettres est unique!

    Je vous dis donc à mercredi! Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues!

  • Pour le Courant Alternatif,
    Gilles

23-Tranchee

20 novembre 2013

Les uns… et les autres !

Vivre ensemble
Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale :

Affichage 2

Ecouter, comprendre, échanger, se divertir, découvrir combien nous sommes différents et semblables à la fois !

AU PROGRAMME DE CETTE SOIRÉE
À partir de 18 h, vous découvrirez des expositions et les stands de SOS racisme, La Ligue des Droits de l’Homme ou Aide et Actions, de l’Association des Marocains du Barp et ses Environs (AMBE), un jeune peintre Nigérien, des stands menant des actions pour le Burkina Fasso, au Maroc…. et bien d’autres.
À partir de 19 h, nos intermèdes culturels (danse, musique, contes du Monde) vous seront présentés et aurez tout loisir de les apprécier en vous procurant de quoi vous restaurer dans les différents stands.
Sur les coups de 20 h 30, nous vous invitons à participer à une rencontre/débat
avec :

Pourria Amirshahi, député de la 9ème circonscription des français à l’étranger, Gérard Boulanger, avocat et conseiller régional d’Aquitaine, et en présence de représentants de SOS racisme, la Ligue des Droits de l’Homme et Aide et Action.
Vers 21 h 30, nous assisterons à la dernière partie culturelle de cette soirée.

 

20-Racisme

 

Posté par CHAPU à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 novembre 2013

Au bonheur des dames

image002

 

15-Clito

Posté par CHAPU à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 novembre 2013

Adiu, Jean-Louis…

C’est avec émotion que j’ai appris, hier, le décès de Jean-Louis Brouste survenu soudainement la veille.
Ce n’est pas le lieu, ici, de faire un éloge funèbre et d’autres s’en chargerons beaucoup mieux que moi.
Je voudrais simplement rappeler tout ce que les personnes qui s’intéressent à la vie et à l’histoire locale doivent à Jean-Louis.
Avec sa disparition, c’est une page qui se tourne dans le paysage culturel et historique de notre contrée, page remplie de découvertes, de commentaires, d’analyses… de questions aussi.
Je pense que dans la période récente, au cours de laquelle Jean-Louis avait pris un peu de recul, il aurait certainement apprécié que lui soit un peu plus manifesté toute la considération qu’il méritait…

J’adresse mes plus sincères condoléances à Pierre et à toute sa famille.

  • Je transmets les précisions suivantes :
    Les obsèques de Jean Louis auront lieu lundi 18 novembre à l'église de Belin à 14 h 30 puis un rendez vous est prévu à 16 h au crématorium de Mérignac.
    Une dernière visite sera possible au salon du funérarium  de Belin-Béliet, à la zone industrielle de la Régue (route de Salles.), à partir de 9 h ce mercredi 13 novembre.

 

Je sais que Jean-Louis appréciait parfois mes petits dessins… En voici donc un qui me permet de rendre, à ma façon, un amical hommage à sa mémoire.

13-Jean-Louis

Posté par CHAPU à 12:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


07 novembre 2013

Areuh… Areuh…

PetiteEnfance2013-1

 

7-Enfance

Posté par CHAPU à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2013

JCG vs BHL

Jean-Claude Guillebaud n'est certainement pas un révolutionnaire tonitruant… mais sa chronique hebdomadaire dans un journal grand public comme Sud-Ouest Dimanche apporte un éclairage humaniste et sans complaisances aux grands problèmes de société… Ce type d'analyse critique n'est, de nos jours, guère présent dans le flot tiède des actualités médiatiques.
Je vous invite donc à le lire (éventuellement sur le site internet de Sud-Ouest) et, à titre d'exemple, je vous communique l'article publié aujourd'hui :

Sont-ils devenus sourds ?

  • Pendant les chamailleries politiciennes, de gauche et de droite, un certain désastre continue. Je parle bien sûr de l’explosion des inégalités, de l’élargissement du fossé entre riches et pauvres. Le phénomène devient même vertigineux des deux côtés de l’Atlantique. Aux États-Unis, par exemple, une étude vient d’être publiée (le 16 septembre) par le magazine « Forbes ». Elle montre que les 400 Américains les plus riches sont aujourd’hui plus riches encore qu’avant la crise de 2008. Au total, la fortune de ces 400 privilégiés - 2 000 milliards de dollars - équivaut au produit national brut de la Russie. Oui, on a bien lu, de la Russie. Ces 400 bonshommes possèdent autant que 143 millions de Russes. Et ladite fortune a augmenté de 300 milliards de dollars en dix ans.
    Cela veut dire que, cinq ans après la crise financière qui a mis les économies occidentales sens dessus dessous et pénalisé durablement les peuples, le petit jeu de la cupidité addictive a repris de plus belle, avec dividendes, bonus, parachutes dorés, optimisation fiscale et le reste. Si l’on veut un chiffre plus parlant encore, sachons que 1 % des Américains les plus fortunés concentrent désormais à eux seuls le cinquième de la richesse totale du pays. Une telle confiscation ne s’était pas vue aux États-Unis depuis… un siècle.
    En Europe, l’évolution est comparable, même si les écarts de niveau de vie sont encore moindres. La dernière étude publiée ce vendredi 20 septembre par l’Insee porte sur l’année 2011, donc avant l’alternance. Elle montre un creusement très net des inégalités et une aggravation aussi préoccupante de la pauvreté. Si le niveau de vie des 10 % des Français les plus favorisés a augmenté de 2,1 %, celui des 40 % les moins riches a fortement baissé au cours des trois dernières années du sarkozysme. En 2011, la France comptait - déjà ! - 8,7 millions de pauvres.

    Le PS et l'UMP sont-ils devenus sourds ?


    Au lieu de s’interroger sur ce qu’a de politiquement explosif une telle évolution
    , nos responsables s’émeuvent dans un climat de panique municipale de l’irrésistible montée du Front national « dédiabolisé ». On fait mine de ne pas voir qu’il y a évidemment un lien de cause à effet entre les deux phénomènes : paupérisation d’un côté, colère populaire de l’autre. On préfère disserter à l’infini sur le « fascisme qui vient » ou l’égarement politique des plus pauvres. C’est idiot ! J’ai lu dans « Le Monde » en date du 18 septembre une remarquable - et très lucide - interview du sociologue Alain Mergier. Il explique que le FN est en train de devenir « la » référence pour une partie des milieux populaires et des classes moyennes.
    Pourquoi ? Parce que, selon lui, le FN leur tend un miroir « dans lequel les plus pauvres et les classes moyennes reconnaissent l’expérience qu’ils vivent : la fragilisation du lien social, la croissance de leur vulnérabilité, l’imprévisibilité du lendemain ». Le PS et l’UMP leur paraissent sourds à cette destruction de leur vie quotidienne. Leur choix du FN n’est donc plus seulement un vote « protestataire », comme il le fut longtemps. Puisque rien n’a marché, essayons cette dernière carte, se disent-ils.
    Qu’on me comprenne bien, je n’écris pas cela pour porter un jugement à l’emporte-pièce sur les uns ou sur les autres. J’exprime simplement ma consternation devant l’aveuglement durable de nos « élites », les rivalités à la petite semaine, les grandiloquences creuses, les reculades incessantes de la gauche devant le petit monde de la finance, la lâcheté discrète qui consiste - pour les uns comme pour les autres - à se payer éternellement de mots et « d’annonces », comme on dit. Pour le reste, la Bourse est à son zénith, et les grands médias audiovisuels se noient littéralement - du matin au soir - dans la grosse rigolade façon Ruquier ou Hanouna. Quant aux commentateurs en vue qui incarnent la pensée dominante, tout se passe comme s’ils regardaient ailleurs.

22-JCG

 

Posté par CHAPU à 19:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2013

Et vous trouvez ça drone ?

Pièce jointeVendredi 20 septembre, à 20 h 30, salle du Val de l'Eyre au Barp,
l'association Négajoule ! organise une projection-débat :

Drones Tueurs et Guerres Secrètes
de Jean-Martial Lefranc

Synopsis :
Comment gagner une guerre sans faire de victimes dans ses rangs ? Comment sécuriser un territoire sans y envoyer de soldats ?
Objet volant dénué de pilote, le drone est la nouvelle arme de guerre du XXIe siècle.
Les Etats-Unis ont recours depuis plusieurs années à ces espions pour lutter contre le terrorisme. Si les frappes de drones sont commanditées par l'armée américaine dans les pays où les Etats-Unis sont en guerre, c'est la CIA qui opère dans les autres zones.
Dans bien des cas, la guerre des drones échappe au contrôle des pouvoirs législatifs et judiciaires et à celui de la hiérarchie militaire.
Quelles sont les dérives liées à l'utilisation de ces engins de «guerre propre» et, plus généralement, des systèmes robotisés ?
Au Pakistan, les victimes de cette guerre secrète s'organisent.

18-Drone

Posté par CHAPU à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 août 2013

Pédale douce

C'est avec plaisir — mais dans l'urgence — que je relaie ce message transmis par D. D.:

  • Bonjour à tous,

    De l'humour, de la fantaisie, de la rêverie et de l'écologie sont au programme de l'invitation que nous fait l'association "les Jardins de Sillac" pour nous faire partager les géniales idées d'utilisation de la bicyclette  qu'une association de Bretagne a mis au point. C'est rigolo et ça rime avec écolo. Les trente glorieuses sont révolues, le peak-oil est passé et le nucléaire a suffisamment détruit. Alors on recycle (back on a bicycle / "retour vers le futur" raisonnable) et on pédale pour faire fonctionner des appareils électriques d'une autre façon. L'énergie est renouvelable, sportive, amusante, économique. Vous êtes à la fois producteur et consommateur. C'est à la fois un clin d'œil aux consommateurs d'énergies qui ne se prennent pas trop au sérieux et un pied de nez aux marchands d'énergies non renouvelables qui se la pètent (la planète). C'est aussi un moment pour parler globalement de choses et d'autres et localement de ce qui nous tient à cœur.

    Pour ceux qui auraient déjà reçu l'invitation par un autre canal, il y a changement ce n'est pas mercredi mais mardi demain 13/08 à 18h après la voie ferrée, au bout de la piste de Sillac après Bilos à Salles. Auberge espagnole le soir. La dépêche du Bassin sera aussi invitée. Voir petit aperçu en photos en fichier joint.

    Faites passer le message !

 

énergie musculaire renouvelable

13-Vélo

Posté par CHAPU à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2013

C'est nous qu'on l'a fait !!

Peut-être avez-vous remarqué ces panneaux qui sont apparus ici ou là sur le territoire communal afin de signaler les réalisations en cours (ou en projet) des services municipaux…

IMG_2110

IMG_2115

 

 

 

 










IMG_2114

 



 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_2115bNon, non ! Celui-ci n'existe pas… enfin… pas encore !

Mais que peut donc bien signifier cette soudaine frénésie de communication (pour ne pas dire d'auto-promotion) ?
Quoi ? Qui a dit « les prochaines élections municipales » ?… Ça va pas, non ?!!… Vous avez l'esprit bien mal tourné !!!

 

30-Municipal