Tant que ça dure...

Louise a écrit, Armande se réjouit à l'avance du collier que son père lui a promis.
Armand apprécie d'être à l'arrière, sans chefs et au milieu des civils.

2017_08_12

Les lettres sont ici, suivies de l'habituelle revue de presse...

(Communiqué du Courant alternatif)