« Je suis employé au projecteur...»

Depuis quelques jours Armand éclaire le no man's land pour prévenir les attaques nocturnes.
Il ne se plaint pas de cette nouvelle fonction qui l'éloigne un peu du danger…

2017-01-21

Louise, Armand, René et Alban ont écrit, leurs lettres sont ICIsuivies de la revue de presse.

(Communiqué du Courant alternatif)