Ceux d'entre vous qui souhaitaient fêter le 14 juillet de façon sympa en allant gambiller à Marquêze sur la musique de Michel Macias devront modifier leur plan. Cet événement a été déprogrammé.

Il en est de même pour la série des "petits bals à vélo", qui devaient, du 27 juillet au 4 août, animer comme les années précédentes certaines communes du PNRLG (ne pas se fier donc, en l'occurence, à ce qui est indiqué dans le "guide de l'été" de Sud-Ouest)…

La raison de ces suppression ? Des problèmes de financement… Il se dit même, ici ou là, que c'est tout le volet "animation" du Parc qui serait victime de coupes budgétaires !

Si ces difficultés sont réelles — comme tout le laisse penser — les conséquences peuvent être désastreuses pour la vie culturelle de notre contrée, pour l'animation de villages ayant peu de moyens financiers, pour les artistes locaux, pour les cercles…

Alors, pourquoi l'information ne circule-t-elle pas ?

Les habitants du territoire, dont l'avis a été vivement sollicité lors de la révision de la charte, semblent maintenant  être tenus à distance de ce qui semble être une crise majeure. Pourquoi ? Certains des lecteurs de ce blog pourraient-ils amener des éléments de réponse et des informations sur la situation réelle du PNRLG ?

 Parc