Mot d'excuse :

Le blogueur CHAPU n'a pas publié de message depuis plus de dix jours pour cause de :

  1. grosse flemme
  2. séjour à Metz pour un congrès d'éducs…

                                                                     L'auxiliaire de vie du blogueur.

À propos de ce séjour en Moselle, au cours duquel j'ai réalisé quelques petits Mickeys pour l'association "Moissons nouvelles", je tiens à témoigner de la qualité de l'accueil qui m'a été réservé.
Bonjour et amical souvenir aux participants qui auraient la curiosité de venir faire un petit tour sur ce blog !

 

Mais revenons à notre actualité locale en passant par un petit retour en arrière…

Il y a quelques années (déjà !), la question de la mise en place d’un PLU (Plan Local d'Urbanisme) pour notre commune faisait les gros titres de la presse locale :

22-05-04
(Sud-Ouest, 22 mai 2004)

12-06-04
(Sud-Ouest, 12 juin 2004)

29-3-05
(Sud-Ouest, 29 mars 2005)

3-11-05
(Sud-Ouest, 2 nuvembre 2005)

Et voilà que 5 ou 6 ans plus tard nous apprenons que ce PLU « n’existe plus » ! C’est une des "informations diverses" énoncées par Madame le Maire à la fin du Conseil municipal du 26 avril…
Cette fois pas de gros titre dans Sud-Ouest, qui ne rend même pas compte de cette information… Il faut avoir lu la Dépêche du Bassin du 12 mai pour trouver en fin d’article mention de cet évènement pourtant de première importance pour le développement de notre village :

12-05-11

Nous trouvons quelques précisions sur le Blog du groupe d'opposition municipale BBA (voir lien en colonne de gauche) :

  • Après qu’ait été donné lecture  au CM des transactions foncières et immobilières sur lesquelles la commune a renoncé à exercer son droit de préemption, Mme le maire informe le Conseil que le PLU, approuvé en mars 2008, vient d’être annulé par le Tribunal Administratif pour vice de forme suite au recours d’un administré.
    C’est-à-dire qu’on en revient de facto à l’ancien POS dont les règles vont s’appliquer de nouveau   pour une période encore indéterminée…

Mais aucune allusion à cette annulation dans le BIB (Bulletin d'Information municipale) de mai qui vient d'être distribué dans nos boites à lettres… ce qui est d'autant plus surprenant qu'il est largement consacré au Conseil d'urbanisme !!

Alors ? La question va-t-elle être traitée lors du Conseil municipal qui se tient ce soir ? En saurons-nous un peu PLU ?

Il n'est pas du tout certain que nous ayons un début de réponse aux questions soulevées par cette nouvelle situation.
Par exemple :

- dans le cas d'un retour à zéro du dossier, pouvons-nous espérer, cette fois, une VÉRITABLE concertation avec la population ? (vu la façon dont circule l'info, ça semble mal parti !) ;

- sera-t-il fait appel au même cabinet de (mauvais ?) conseils qui n'a pas su éviter les plantages de la municipalité (PAE et PLU) ?

- le PLU étant caduc, qu'en est-il des permis de construire accordés depuis sa mise en place et des réalisations qui en ont suivi ?

Enfin, tout me laisse penser que "l'administré" qui a su prendre en défaut nos édiles est le même qui avait déjà provoqué la remise en cause des PAE. Comme quoi, pour faire tourner le moulin de la contestation, un particulier peut se montrer plus efficace que bien des instances associatives !…

 Zorro