Grâce à des complicités internes, j'ai réussit à m'infiltrer au sein de la très fermée secte des adorateurs du gland qui, dimanche, réunissait ses fidèles à Belin-Béliet.
Divers rituels se sont succédés dans un lieu dont le nom fait penser à quelque chose comme « l'arrêt latrines » (je n'en dirai pas plus, par souci de discrétion !)…
Les deux grands prêtres qui, dans leurs chatoyants habits de cérémonies, dirigeaient les opérations, s'étaient semble-t-il mis en condition par l'absorption de quelques lampées du redoutable alcool de gland (« soit on en meurt, soit on devient fou »)…

DSC_1887 

Les diverses cérémonies qui se sont succédées semblent avoir comme caractéristique commune la mortification (aussi bien corporelle que spirituelle).
C'est ainsi que ce que les fidèles appellent "le festin" est constitué de plats uniquement à base de glands : salade glandaise (des glands frais assaisonnés à l'huile de gland), salamis de gland accompagné de sa purée glanduleuse, tarte glandine (une pâte feuilletée à la farine de gland garnie de glands frais arrosés de liqueur de gland), sans parler du vin de gland et du café de gland…
Je passe rapidement sur les autres rituels, tels le piercing du gland, grâce auquel les initiés se reconnaissnt (à voir ICI, âmes sensibles s'abstenir !) ou l'enfermement dans un grenier poussiéreux empli d'objets hétéroclites… Ceux qui veulent en savoir plus peuvent aller voir ICI un petit reportage photographique.
Il est à noter que certains des participants semblaient venir de fort loin : je crois avoir reconnu des accents germaniques et portugais. Mais je ne saurais dire d'où venait l'individu dont j'ai eu à supporter l'insistante présence tout au long du repas : « Franssoua ! » s'exclamait-il en se frappant la poitrine d'une main et en me servant de grandes rasades de "vin" de gland de l'autre ! Ce sacripant a réussi à me subtiliser mon stylo Parker en argent qu'il m'avait "emprunté" pour dessiner cet auto-portrait —  assez ressemblant, ma foi — et dont il ne m'étonnerait pas que le texte énigmatique qui l'accompagne soit particulièrement injurieux à mon encontre !

Sans_titre_1