Je pensais trouver dans La dépêche du Bassin de ce jour un compte rendu "consistant" de la réunion du dernier conseil municipal.
Que nenni ! La presse n'a visiblement pas envie de traiter des enjeux du contrat qui lie la commune à la Lyonnaise des eaux.
C'est d'autant plus étonnant que Sud-Ouest a rendu compte (copieusement : sur trois pages), il y a un mois, de renégociations menées par un bon nombre de municipalités d'Aquitaine.

1 
Sud-Ouest du 15 mai 2010
Pour prendre connaissance de ce dossier, cliquez ICI et ICI.

Cette prise de conscience de nombreuses municipalités s'observe au niveau national. Le mensuel Que choisir y avait consacré un article (quatre pages) dans son numéro de septembre 2009 :

2

Pour télécharger cet article au format pdf, cliquez ICI.

AGD_CHEMIN_IMG_1749_1267526892Une journée d'étude (Saint-Étienne, 8 avril 2010) a été consacré à ce thème… Eau : renégocier vos contrats, vous y penser ?
Certains y pensent, effectivement, pas loin de chez nous. C'est ainsi que le maire de Biganos — qui ne peut être considéré comme un dangereux extrémiste —
« veut contraindre la Lyonnaise des eaux à baisser ses tarifs »
(voir ICI)

Bon !… et chez nous, alors ?
Et bien, à Belin-Béliet, où le tarif de l'eau est déjà parmi les plus élevés du département (voir tableau publié par Sud-Ouest ICI), la municipalité a décidé de signer des avenants au contrat existant qui semblent favoriser encore plus la Lyonnaise des eaux.
Ceci a fait l'objet d'un débat lors de la dernière réunion du conseil municipal, alimenté par les questions formulées par les seuls élus du groupe d'opposition Belin-Béliet Autrement.
Puisque la presse n'a pas jugé utile (pourquoi ?) de rendre compte des interrogations que suscite la signature de deux avenants dont tout laisse craindre qu'ils auront des conséquences sur le budget des familles belinétoises, je vous communique une copie du courrier adressé avant la réunion par BBA à l'ensemble des élus (voir ICI). Ceci vous aidera, peut-être, à vous construire votre propre opinion…

Rappel : les avenants ont été adoptés par le vote du groupe majoritaire Mieux vivre ensemble, renforcé par les deux élus du groupe Agir durablement (un bel exemple de ce que peut être une "opposition constructive" !!). Seuls les 4 élus du groupe Belin-Béliet Autrement ont voté contre…

En raison de l'absence de communication sur ce dossier, n'hésitez pas à diffuser largement l'info auprès de nos concitoyens.

Robinet